9 juillet 2024

La Route des Terre-Neuvas : une transat unique, historique et engagée

La Route des Terre-Neuvas : une transat unique, historique et engagée

Championnat Ocean Fifty Series 2024 | Act 3

La Route des Terre-Neuvas : une transat unique, historique et engagée

Dix Ocean Fifty se préparent à prendre le départ le 16 août prochain de Saint-Pierre et Miquelon, cap sur la baie de Saint-Brieuc, pour une chevauchée express de 2 120 milles (4 000 km) à travers l’Atlantique Nord. Un voyage et un hommage aux pêcheurs de l’extrême, autant qu’une compétition de haute volée, pour les équipages inscrits à la première édition de la Route des Terre-Neuvas. Le plateau de coureurs issus de toutes les disciplines de la voile (Jeux Olympiques, Figaro Bénéteau 3, Ocean Race, Vendée Globe…) promet un suspense de tous les instants. Attachez vos ceintures, il va y avoir du sport sur la Route des Terre-Neuvas !

En convoyage pour rallier l’archipel français
Après l’Act 1 à Saint-Malo au mois de mai, puis l’Act 2 à Pornichet-La Baule en juin, les navigatrices et navigateurs se tournent désormais vers le gros morceau de la saison. Gros morceau parce qu’il s’agit de convoyer d’abord les trimarans jusqu’à Saint-Pierre et Miquelon (entre 8 et 10 jours de mer) avant d’attaquer la transat retour en compétition. Un schéma inédit qui plaît à Baptiste Hulin, skipper de Viabilis Océans : « Nous avons hâte de faire cette double transat. Pour nous, c’est le moment-clé de la saison. On le prépare depuis le début de l’année ». Stand-by donc pour tous les équipages à partir de la fin du mois de juillet pour naviguer groupés et avec prudence jusqu’à l’archipel, situé dans le sud de Terre-Neuve (arrivée entre le 8 et le 10 août).

Qui pour l’emporter ?
Difficile à dire tant le classement provisoire du Championnat Ocean Fifty Series 2024 est serré ! Quatre multicoques s’échangent les podiums depuis le début des régates (Solidaires En Peloton, Primonial, Koesio et Realites), et derrière, les équipages ne font que monter en puissance. Viabilis Océans, Le Rire Médecin-Lamotte et Inter Invest progressent à vitesse grand V, tandis que les anciens bateaux (Mon Bonnet Rose, Wind of Trust et Upwind by MerConcept, l’équipage 100% féminin) peuvent parfaitement jouer leur carte sur une transat au long cours. Erwan Le Roux, skipper de Koesio, confirme : « Les équipages engagés dans le Championnat sont véritablement d’un niveau exceptionnel. Tout le monde est parfaitement en contrôle de sa machine. C’est top ! ». Sur ce long parcours aux dangers multiples (trafic maritime, cétacés, courant et possibles vents faibles à l’arrivée), et surtout sans routage à terre, tout peut arriver…

Un incroyable brassage de compétences
Ils ont usé leurs fonds de cirés sur une multitude de supports avec brio. Ils s’apprêtent à courir La Route des Terre-Neuvas avec gourmandise. Yann Eliès, Corentin Horeau, Elodie-Jane Mettraux, Antoine Carpentier, Pierre Brasseur, Matthieu Souben, pour n’en citer que quelques-uns, viendront avec toute leur expérience prêter main forte aux skippers des Ocean Fifty. « Avec Yann Eliès et Axelle Pillain, j’ai la chance d’avoir des compétences complémentaires aux miennes. A trois, on va forcément davantage attaquer, tout le temps tirer vers le haut et mieux appréhender les difficultés » souligne Thibaut Vauchel-Camus, skipper de Solidaires En Peloton.

Saint-Pierre et Miquelon et Saint-Quay-Portrieux savent recevoir !
Du 10 au 16 août, les équipages auront une semaine pour découvrir l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon et seront logés chez l’habitant. Le village de la course proposera des animations, des concerts et des dégustations. A partir du 22 août, Saint-Quay-Portrieux s’apprêtera à accueillir les Ocean Fifty en fanfare : ateliers de matelotage, initiations, conférences, animations musicales, gastronomie et patrimoine. Tout un programme ouvert à tous !

Les équipages sur la Route des Terre-Neuvas

Upwind by MerConcept, skipper Francesca Clapcich avec Elodie-Jane Mettraux et Anne-Claire Le Berre
Primonial, skipper Sébastien Rogues avec Matthieu Souben et Jean-Baptiste Gellée
Koesio, skipper Erwan Le Roux avec Pablo Santurde et Devan Le Bihan
Solidaires En Peloton, skipper Thibaut Vauchel-Camus avec Yann Eliès et Axelle Pillain
Inter Invest, skipper Matthieu Perraut avec Antoine Carpentier et Kevin Bloch
Mon Bonnet Rose, skipper Laurent Bourguès avec Clément Giraud et Jay Thompson
Realites, skipper Fabrice Cahierc avec Aymeric Chappellier et Pierre Brasseur
Viabilis Océans, skipper Baptiste Hulin, avec Corentin Horeau et Léonard Legrand
Le Rire Médecin-Lamotte, skipper Luke Berry avec Antoine Joubert et Erwan Le Draoulec
Wind of Trust-Fondation pour l’Enfance, Christopher Pratt avec Ronan Treussart, 3e équipier à confirmer

 

Classement général provisoire du championnat Ocean Fifty 2024
(après Act 1 et Act 2)

1- Solidaires En Peloton, 20 pts
2- Primonial, 19 pts
3- Koesio, 19 pts
4- Realites, 18 pts
5- Viabilis Océans, 13 pts
5 ex-aequo- Le Rire Médecin – Lamotte, 13 pts
7- Inter Invest, 10 pts
8- Mon Bonnet Rose, 7 pts
8e ex-aequo – Upwind by MerConcept, 7 pts
10- Wind of Trust – Fondation pour l’Enfance, 2 pts

 

ACT 2 – PORNICHET-LA BAULE, Juin 2024. OCEAN FIFTY SERIES

Les mots des skippers

Christopher Pratt, Wind of Trust – Fondation pour l’Enfance
« L’offshore sur l’Act 2 à Pornichet nous a vraiment donné une envie de grand large. On aurait bien continué 3-4 jours pour progresser encore et se rapprocher de nos concurrents ! La Route des Terre-Neuvas est la course qui me plaît le plus dans le calendrier des Ocean Fifty Series 2024 parce qu’aller à Saint-Pierre et Miquelon est une chose exceptionnelle. C’est en haut de la pile pour moi d’aller découvrir cet endroit. Sportivement, on sait que ce sera une transat engagée, plutôt au portant, mais au vu des dernières transats, on peut s’attendre à tout ! »

Thibaut Vauchel-Camus, Solidaires En Peloton
« Nous avons régaté et engrangé de l’expérience avec une belle flotte d’Ocean Fifty sur les deux premiers Acts à Saint-Malo et Pornichet-La Baule. Maintenant, place au format océanique sur une transatlantique d’ouest en est, sur une latitude très nord au départ d’un territoire peu connu ! Je suis passé devant Saint-Pierre et Miquelon un paquet de fois sans jamais m’arrêter, j’étais un peu frustré. La Route des Terre-Neuvas sera un gros morceau qui a la particularité de nous emmener en convoyage jusque là-bas puis de revenir en course jusqu’en Bretagne. L’aspect voyage est important pour nous, autant que celui de se mettre dans le sillage des grandes histoires de mer, comme les pêcheurs sur les bancs de Terre Neuve que nous allons saluer sur cette Route ».

Francesca Clapcich, Upwind by MerConcept
« Les Act 1 et Act 2 furent pour nous une expérience importante. Le niveau de jeu est élevé et nous avons commencé à prendre le rythme du large à trois équipières sur le dernier offshore à Pornichet-La Baule. Je ne connais pas Saint-Pierre et Miquelon et je suis super contente de découvrir cette destination : les images que j’ai vues sont absolument incroyables. Le parcours pour rejoindre l’Europe est très nord avec des systèmes météo bien différents des transats classiques. Ce devrait être rapide sur ces incroyables trimarans au portant dans du vent fort. Mais avec ce changement climatique, on remarque que tout devient imprévisible, que les prévisions météo deviennent de plus en plus aléatoires ».

Baptiste Hulin, Viabilis Océans
« Après avoir fait deux super évènements à Saint-Malo et Pornichet-La Baule, toute l’équipe de Viabilis Océans est super impatiente. Nous n’oublions pas notre objectif de la Route du Rhum, donc c’est super important d’avaler des milles au large. Nous allons nous mettre en stand-by fin juillet, et essayer de partir en convoyage avec les autres trimarans malouins. L’idée est de ne pas prendre de risque et d’être tôt à Saint-Pierre et Miquelon. Avec Corentin Horeau et Léonard Legrand, nous sommes une équipe jeune et ultra motivée, et notre bateau aime les conditions engagées. On fera tout pour être prêts et frais ! ».

Matthieu Perraut, Inter Invest
« A force de tourner en rond sur des circuits, on a envie de tirer la barre et d’aller loin ! Ces deux Acts furent super formateurs et géniaux du point de vue du partage. Nous avons réalisé un gros chantier cet hiver pour la transat donc nous sommes parfaitement en configuration. Je ne connais pas Saint-Pierre et Miquelon, j’ai même dû regarder sur une carte où l’archipel se trouvait. Il y a une vraie part d’aventure et nous sommes trop contents d’aller découvrir un nouvel endroit. Avec Kevin Bloch et Antoine Carpentier, notre équipage sera un beau mélange de jeunesse et d’expérience. »

+ d’articles

  • 23 juin 2024
    Sébastien Rogues et son équipage sur Primonial, vainqueurs à domicile
  • 22 juin 2024
    Solidaires En Peloton en tête devant Les Sables d’Olonne

Ocean Fifty Series

Ocean Fifty Series

SAISON 2024